Dire le décor antique (DDA) – THAT

 

Publications en lien avec l'Antiquité tardive

L’entreprise de recherche collective Dire le décor antique (DDA) a la particularité de réunir des philologues, des archéologues et des historiens de l’art autour d’un projet visant à mettre à disposition des étudiants et des chercheurs ainsi que des non-spécialistes peu familiarisés avec la littérature antique un corpus de textes grecs et latins concernant l’ensemble des questions relatives à la notion de décor entre le IIe s. av. J.-C et le VIIe s. apr. J.-C. Ces quelques 950 extraits sont tous dûment établis, traduits et annotés ; leur contexte est correctement et précisément délimité ; ils sont présentés chronologiquement, par auteur, et accompagnés d’indices thématiques. L’ordre chronologique fait apparaître clairement les citations, reprises et emprunts, permettant ainsi au lecteur de relativiser la portée des informations, données de première main ou compilées par l’auteur.

Le résultat attendu est la publication aux éditions Les Belles Lettres d’un volume d’environ 1200 pages sous la direction de N. Blanc, M.-Th. Cam, H. Éristov et M.-Chr. Fayant intitulé Dire le décor antique. Textes grecs et latins au miroir des realia. IIe siècle av. J.-C. – VIIe siècle apr. J.-C. Plusieurs membres de l’association THAT sont impliqués dans la réalisation de ce corpus (N. Blanc, H. Éristov, G. Herbert de la Portbarré-Viard, D. Lauritzen, Fr. Ploton-Nicollet).

THAT